dimanche 7 août 2016

Celebrating Charlotte Brontë à la National Portrait Gallery

Le portrait des soeurs Brontë par Branwell à gauche.
 Le portrait d'Emily par Branwell à droite. 

Lors de mon séjour à Londres, je suis passée à la National Portrait Gallery (NPG)  et je suis tombée par hasard sur cette mini-expo puisqu'il n'y a qu'une salle et qu'elle n'est pas du tout annoncée, ni à l'entrée, ni à l'extérieur du musée. Je peux vous dire que quand je l'ai vue, je me suis ruée dans la salle.  

La NPG a décidé de célébrer le 200e anniversaire de la naissance de Charlotte Brontê en présentant les portraits les plus célèbres déjà présents dans leur collection, mais aussi des objets plus rares (dessins, lettres, manuscrits) venus d'Haworth. 

Les notices explicatives étaient vraiment très intéressantes comme par exemple sur sa célébrité et ses liens avec Thackeray.




Il y avait de très nombreux dessins réalisés par Charlotte que je n'avais jamais vus. 

Portrait d'Anne Brontë réalisé par Charlotte

Le portrait de William Weightman (qui était un vicaire dans la paroisse de leur père)
 que je vous mets en lien
 car ma photographie est vraiment trop floue. 

Le portrait de Zenobia, un des personnages de Charlotte. 

Lycidas d'après un tableau de Fuseli
 inspiré d'un poème de Milton

Il y avait aussi quelques lettres et manuscrits de Charlotte Brontë (son journal est très difficile à décrypter) ou bien encore la lettre émouvante de son mari qui annonce sa mort à son amie Ellen Nussey.


Little Book by Charlotte Brontë
Il y avait aussi les très petits livres de Charlotte et Branwell qui contiennent des détails sur le royaume imaginaire de Glasstown. Ils sont assez petits pour être tenus par les soldats de Branwell. 



Les chaussures de Charlotte Brontë


Les portraits de George Richmond

J'avais déjà vu ces portraits de Charlotte Brontë et d'Elizabeth Gaskell, mais je n'avais jamais fait le rapprochement. Il y a aussi un portrait d'Harriet Martineau qui correspondait avec Charlotte Brontë jusqu'à ce qu'elles se brouillent car Harriet a critiqué sévèrement Vilette dans le Daily News.

Même si l'exposition était vraiment trop courte (une seule petite salle), je l'ai trouvé très réussie et cela a relancé mon intérêt (déjà grand pourtant) pour cette famille et en particulier pour Charlotte. J'ai adoré découvrir ses dessins et ses manuscrits.

J'ai aussi fait un tableau sur pinterest avec les oeuvres présentées et depuis j'ai lu Le professeur.


2 commentaires:

  1. J'adorerai y aller !!!! :-) Tu as eu de la chance de ne pas la louper ...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu deux fois ce musée et les deux fois j'étais émue devant ce tableau ! En revanche, il n'y avait pas de mini expo...

    RépondreSupprimer